B 2 B Fashions

Antonio Fiori : La renaissance de la pétrochimie aux Etats-Unis, un modèle pour la France ?

Spread the love

Par ailleurs, les banques devraient abandonner leurs stratégies se concentrant uniquement sur le « online » au profit de stratégies accordant la priorité au mobile. Ce texte se veut avant tout un appel. Or, je vois que les ébranlements trans­mis du point P aux divers corpuscules rétiniens sont conduits aux centres optiques sous-corticaux et corticaux, souvent aussi à d’autres centres, et que ces centres tantôt les transmettent à des mécanismes moteurs, tantôt les arrêtent provisoirement. C’est par ces habitudes des organes que l’être organique a son unité individuelle ; il est composé de parties qui, dans leur fonctionnement, se conditionnent réciproquement, c’est-à-dire que les habitudes des unes ont pour conditions certaines habitudes des autres. On ne peut s’occuper que des plus importants ; sur les autres, il faut abandonner l’esprit humain à l’action des causes naturelles. »Et si vous vous récriez, si vous demandez quel est le sens de tout ce verbiage idiot, si vous demandez quels mensonges, quelles sottises et quelles saletés il y a derrière ces mots viciés et ces phrases creuses, ils vous chuchotent à l’oreille « que la France doit rentrer en possession d’elle-même, se reprendre, » et ils murmurent des choses confidentielles au sujet des « destinées certaines de notre terre, des besoins de notre sol et de nos morts. Pendant ce temps, les polémiques sur les autorités financières européennes vont sûrement se multiplier. Si Leibnitz s’est montré philosophe chrétien, ce n’est pas en raison, mais à côté de son péripatétisme. Antonio Fiori montre encore comment cette vision repose une nouvelle fois sur une vision statique du monde. En période de restructuration, le processus tourne rapidement à la guerre sociale. Si nos sentiments, nos idées, notre caractère en un mot se modifient sans cesse, il est rare qu’on observe un changement soudain ; il est plus rare encore qu’on ne puisse dire d’une personne connue que certaines actions paraissent assez conformes à sa nature, et que certaines autres y répugnent absolument. — Nous n’insisterons pas, pour le moment, sur ce dernier point ; nous réservons la question de savoir en quel sens le moi se perçoit comme cause déterminante. Ont-elles jamais fait volontairement disparaître une seule des inégalités reconnues de l’impôt ? Il rentra dans le cercle borné de la nature que la métaphysique seule d’Aristote avait franchi. « Lorsque l’on fait la synthèse du système redistributif actuel, on constate qu’il est très proche d’une ligne droite », c’est-à-dire qu’en additionnant les impôts réellement payés et en soustrayant les déductions fiscales, tout le monde contribue et reçoit grosso-modo dans les mêmes proportions, explique ce défenseur du revenu universel qui s’est basé sur l’outil de modélisation des économistes Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez développé en 2011. Tous les autres vivants, cramponnés à la vie, en adoptent simplement l’élan. Le 10 octobre dernier, le premier ministre Manuel Valls exprimait sa détermination à régionaliser notre pays devant notre 10e Congrès, réuni à Toulouse (Midi-Pyrénées). Mais il n’y avait là, probablement, que des idées importées toutes faites de l’étranger : on sait à quel point l’Égypte avait toujours été préoccupée du sort de l’homme après la mort, et l’on se rappelle le témoignage d’Hérodote, d’après lequel la Déméter des mystères éleusiniens et le Dionysos de l’orphisme auraient été des transformations d’Isis et d’Osiris. Mais pour que cela fût exact, il faudrait avoir une bonne définition des termes unité et pluralité. De « vieux impôts » économiquement et socialement contestables, peuvent avec le temps être supportés par le contribuable sans récrimination. Là aussi la faute à la crise : en période de récession, la demande d’énergie baisse ce qui veut dire moins de combustion d’énergie fossile et donc moins d’émissions de CO2. Les hommes aux yeux desquels ce silence des hérétiques n’est pas un mal devraient considérer d’abord que, par suite d’un tel silence, les opinions hérétiques ne sont jamais discutées d’une façon loyale et approfondie, de sorte que celles d’entre elles qui ne pourraient soutenir une pareille discussion ne disparaissent pas, quoiqu’on les empêche peut-être de s’étendre.

Archives

Pages